Comment déduire les travaux des impôts ?

Comment déduire les travaux des impôts ?

Remplir ses déclarations de revenus est un moment que redoutent de nombreux particuliers. Parce que cette étape comporte d’innombrables termes administratifs difficiles à comprendre, nombreux sont ceux qui ne savent exactement quels montants déclarer. Si juste là cet exercice reste encore soluble, il devient carrément un casse-tête lorsque vous avez réalisé des travaux qui doivent être déduits de vos impôts. Faisons un zoom sur les travaux concernés par cette déduction d’impôt.

déduire les travaux de ses impots

Les travaux éligibles

Afin de réduire le montant des impôts, il existe de nombreux types de travaux qui sont concernés par une loi de réduction d’impôt.

La rénovation énergétique

Elle est financée par le CITE qui est le crédit d’impôt pour la transition énergétique. Il permet de faciliter :

  • Les dépenses ayant pour but de diminuer les consommations d’énergie comme l’acquisition d’un régulateur de chauffage ;
  • La mise en place des isolations thermiques telles que la pose des volets isolants ou l’isolation des portes et parois vitrées ;
  • L’achat des appareils de production d’énergie renouvelable.

Il faut rappeler que le montant de ce crédit qui représente 30 % des dépenses ne tient pas compte des frais de la main d’œuvre. Il est donc important de les dissocier des couts des achats lors de l’établissement des factures.

Les travaux d’amélioration

Il s’agit ici des travaux qui exigent une adaptation du logement comme dans le cas d’une personne handicapée ou d’une personne âgée. Couvrant 25 % des dépenses effectuées, cette déduction permet ainsi de faciliter l’acquisition de nombreux équipements. Il peut donc s’agit d’équipements sanitaires tels que les lavabos ou les éviers à hauteur réglable, mais aussi les cabines de douches adaptées. Il peut aussi s’agir d’équipement d’accessibilité et de sécurité à l’image des élévateurs, des barres de maintien, etc.

Il faut préciser ici que ces installations doivent être fournies et posées par la même entreprise de rénovation (voir ici) . Ce crédit d’impôt inclut également la main-d’œuvre d’installation.

societe de renovation

Les travaux effectués dans les biens locatifs

Cette dernière catégorie concerne les bailleurs et permet donc de réduire le montant de leur impôt. Il leur suffit en effet de préciser les dépenses effectuées lors d’interventions telles que :

  • Les travaux de réparation ;
  • Les travaux d’entretien ;
  • Les travaux d’amélioration.

La déclaration des travaux

Afin de franchir sereinement cette étape, il est important de lire avec attention la fiche de déclaration. Cette précaution vous permettra de connaitre avec précision les types de travaux à déclarer. Il faut au cours de cette procédure associer les factures qui justifient les dépenses en prenant soin qu’elles mentionnent l’adresse de réalisation des travaux.